Professeur de géophysique à l’université Paris Diderot


Vincent Courtillot est professeur de géophysique à l’université Paris Diderot et ancien directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris. Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, il a enseigné à Stanford, à l’université de Californie à Santa Barbara et à Caltech. Ses thèmes de recherche vont du champ magnétique terrestre à la géodynamique, la tectonique des plaques et les points chauds. Il a travaillé dans les années récentes sur les conséquences du volcanisme massif sur les extinctions en masse d’espèces et sur les évolutions climatiques des derniers siècles. Il a présidé l’Union Européenne des Géosciences, la section géomagnétisme et paléomagnétisme de l’American Geophysical Union, le conseil scientifique du Maire de Paris. Vincent Courtillot est membre de l’Académie des Sciences, de l’Academia Europaea, de la Chinese Academy of Sciences, Fellow de l’American Geophysical Union, de la Royal Astronomical Society à Londres et de l'European Geosciences Union qui vient de lui décerner la médaille Holmes.

intervention

Observations et prédictions du changement climatique global : quelles certitudes ?


table ronde

Table ronde n°2