Professeur Université de BERKELEY, Nobel d'économie (2000)


Professeur à l'université de Berkeley (Californie), Daniel McFadden a partagé avec un autre Américain, James Heckman, le prix Nobel d'économie de 2000. L'Académie royale des sciences de Suède récompensait deux spécialistes de la microéconométrie, auteurs de méthodes d'analyse des « échantillons sélectifs » (Heckman) et des « choix discrets » (McFadden) dont les applications se sont étendues, au-delà de l'économie, à l'ensemble des sciences humaines. Daniel L. McFadden est né à Raleigh, en Caroline du Nord, en juillet 1937. Il a fait ses études à l'université du Minnesota, où il a obtenu un doctorat d'économie en 1962, avant d'enseigner dans plusieurs universités prestigieuses. Après un premier passage à l'université de Berkeley (Californie) entre 1963 et 1966, il enseigne pendant un an à l'université de Chicago (1966-1967) puis revient s'installer pour une dizaine d'années (1968-1979) à Berkeley. Entre-temps (1977-1979, il fait un séjour dans le Connecticut, à l'université Yale, établissement considéré comme l'un des principaux creusets de l'économie mathématique et de l'économétrie. Dix Prix Nobel y ont travaillé avant lui, parmi lesquels Kenneth Arrow et Gérard Debreu qui donnèrent son essor à la recherche mathématique en économie. De 1978 à 1991, il enseigne au Massachusetts Institute of Technology de Boston puis occupe une chaire de professeur d'économie à l'université de Californie.

intervention

Economic Valuation of Environmental Risks and Projects


table ronde

Table ronde n°6